Références

Seine Amont, France

 

Le traitement des boues issues de l’épuration des eaux connaît à Valenton une véritable révolution. Soucieux de disposer d'une solution pérenne, le SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne) a opté pour le procédé du séchage thermique des boues. Ce procédé permet de fabriquer des boues séchées valorisables soit en engrais organominéraux, soit en combustibles.

 

SeineAmont2.jpg  SeineAmont3.jpg

 

 

Le séchage thermique des boues

Le séchage des boues est assuré par trois lignes de traitement identiques : 3 sécheurs Andritz qui permettent d’évaporer 7 tonnes d’eau à l’heure par sécheur, grâce à un flux d’air chaud à plus de 400°C. La capacité d’évaporation de chaque sécheur est assurée par la combustion du biogaz produit par l’unité préliminaire de digestion des boues. Les boues séchées sont ensuite triées selon leur dimension par tamisages successifs puis suivant leur diamètre renvoyées à l'entrée du sécheur avec les boues déshydratées ou envoyées en stockage en vue de leur valorisation. 


 
La valorisation multifilière

Le SIAAP s’est engagé à valoriser les 55 000 tonnes/an de boues séchées issues du traitement des eaux usées de l'usine Seine amont selon différentes filières :

  • Entre 10 000 et 20 000 tonnes/an des boues séchées sont destinées à la valorisation agronomique pour les grandes cultures et les espaces verts.
  • Entre 35 000 et 45 000 tonnes/an, dont 25 000 tonnes/an à la pyrolyse, sont destinées à la valorisation énergétique.

 

  

Pour plus d'info

 

Degremont FRANCE

183 avenue du 18 juin 1940

92500 Rueil Malmaison

  

 

Tel : +33 1 46 25 6000

 

transport ferroviaire

Pour limiter les nuisances liées au trafic routier et contribuer à la lutte contre la pollution atmosphérique, un embranchement ferroviaire sur

l’usine permet l’évacuation des produits issus du traitement des boues. Cet engagement en faveur du développement durable contribue ainsi à

préserver la qualité de vie des riverains.